Un franc succès pour « Nous ne sommes pas le nombre que nous croyons être »

« Nous ne sommes pas le nombre que nous croyons être » proposé par la Fondation Daniel et Nina Carasso a attiré plus de 5500 visiteurs

Véritable marathon artistique, l’événement « Nous ne sommes pas le nombre que nous croyons être », qui s’est déroulé les 2 et 3 février derniers à la Cité internationale des arts, a remporté son pari engagé : rassembler durant 36h en continu près de 300 intervenants internationaux venus de tous horizons (artistes, chercheurs, penseurs, scientifiques, porteurs de projets) mais aussi des centaines d’étudiants et plus de 5500 visiteurs qui sont venus participer à ce dialogue entre arts et sciences pour imaginer demain.

Deux jours et une nuit ouverts à tous, pendant lesquels les visiteurs ont pu découvrir et s’immerger, au coeur de la Cité internationale des arts, dans des dizaines d’ateliers, conférences, expositions et autres performances articulés autour de l’univers des nouvelles de science-fiction The Compass Rose écrites par Ursula K. Le Guin. A travers une programmation foisonnante, savamment orchestrée par Mélanie Bouteloup directrice de Bétonsalon et commissaire de l’événement, chacun a pu prendre le temps de réfléchir à des préoccupations scientifiques, écologiques, citoyennes et artistiques, mais aussi participer aux processus de travail et d’élaboration des savoirs.

Cet événement a également permis à la Fondation Daniel et Nina Carasso de réunir une cinquantaine de porteurs de projets coopératifs et expérientiels « arts & sciences » soutenus dans le cadre de son appel à projets « Compo­ser les savoirs pour mieux comprendre les enjeux du monde contemporain ». Durant cette rencontre des liens se sont tissés entre les projets et une cartogra­phie des multiples démarches mises en oeuvre a été établie.

« Nous sommes ravis que cet événement hybride ait pu marquer un temps de rencontres pour faire dialoguer les disciplines et les savoirs, mettre en lumière des pratiques collectives engagées mais aussi inviter chacun d’entre nous à s’interroger et sortir de sa zone de confort. »  explique Anastassia Makridou-Bretonneau, Responsable du programme Art Citoyen au sein de la Fondation Daniel et Nina Carasso.

 

Une partition écrite à plusieurs mains
Réalisé en collaboration avec la Chaire Arts & Sciences, cet événement marque également un premier temps fort majeur pour cet espace de recherche unique qui entend continuer à faire converger les disciplines et les multiples initiatives émergentes.

La Fondation Daniel et Nina Carasso tient à remercier vivement tous les partenaires de l’événement sans lesquels celui-ci n’aurait pas pu voir le jour.

Parmi eux, elle adresse des remerciements particuliers à :

La Chaire Arts & Sciences portée également par l’École polytechnique et l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs – PSL ; la Cité Internationale des arts, théâtre labyrinthique et poétique de cet événement ; Mélanie Bouteloup, directrice de Bétonsalon et commissaire de cet événement inédit, ainsi que sa formidable équipe ; Micadanses et son festival Faits d’hiver ; la mairie du IVème arrondissement ; les membres du comité de pilotage de l’événement ; l’ensemble des intervenants internationaux ; les étudiants, médiateurs, le collectif G.U.I. et autres organisateurs mais aussi, et surtout, tous les visiteurs qui ont accepté de rejoindre cette aventure et de se frayer dans l’inconnu pour nous aider à esquisser un horizon commun.

  • Categories:

    All, Arts citoyens - Culture, Santé – Sciences
  • Client:

    Fondation Daniel & Nina Carrasso
  • Voir le projet
  • Proposé par la Fondation Daniel et Nina Carasso:

    organisé par Béton Salon, en partenariat avec la Chaire “arts & sciences” et portée par l’École polytechnique / l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs - PSL et la Cité internationale des arts, ce rendez-vous réunit plus de 300 participants internationaux et des centaines d’étudiants de diverses formations artistiques et scientifiques.

Cliquer & Partager