5 espaces protégés francais distingués lors d’un Congrès Mondial des Parcs

Sydney, Australie, 14 novembre 2014 – Des aires protégées d’Australie, de Corée du Sud, de Chine, d’Italie, de France, d’Espagne, du Kenya et de Colombie sont les premières à faire leur entrée sur la Liste verte de l’UICN des aires protégées, en cours de développement. L’annonce est faite aujourd’hui au Congrès mondial des parcs 2014, à Sydney, Australie.

La Liste verte de l’UICN est la première norme mondiale de bonnes pratiques pour les aires protégées. Elle a pour objet de reconnaître et de promouvoir les succès de la gestion d’espaces naturels parmi les plus remarquables de la planète. Les 23 premiers lauréats ont été choisis parmi 50 sites candidats présentés par huit pays dans le cadre de la phase pilote de la Liste verte.

« La Liste verte de l’UICN célèbrera le succès des aires protégées » déclare Julia Marton-Lefèvre, Directrice générale de l’UICN. « Il s’agit de reconnaître les sites qui relèvent avec succès les défis du 21e siècle et contribuent au bien-être de l’homme et de la nature ».

Des critères rigoureux ont été établis pour évaluer les sites, comprenant notamment la qualité de la protection des valeurs naturelles et les avantages culturels, économiques, sociaux et environnementaux fournis par ces espaces. Pour figurer sur la Liste verte, les aires protégées doivent faire la démonstration d’un partage juste et transparent des coûts et des bénéfices de la conservation, d’une gestion efficace et de résultats durables. Les critères sont conçus et mesurés en fonction des défis et des opportunités spécifiques à chaque pays.

« Le rapport Protected Planet (Planète protégée) présenté hier à Sydney révèle qu’il y a encore beaucoup à faire pour améliorer la qualité de la gouvernance et de la gestion des aires protégées,» déclare James Hardcastle du Programme mondial de l’UICN pour les aires protégées. « C’est précisément pour cela que la Liste verte a été conçue. Elle sera un outil clef pour aider la communauté en charge des aires protégées à faire en sorte que les aires protégées aient un impact réel pour la conservation, et soient bénéfiques aux populations, à l’économie et à l’environnement. »

Les lauréats français

5 des 23 sites retenus sont français : le parc national des Pyrénées, la réserve naturelle nationale de Cerbère Banyuls, le parc naturel marin d’Iroise, l’espace naturel sensible et arrêté de protection de biotope du Marais d’Episy et le parc national de la Guadeloupe. Ce résultat constitue une

reconnaissance internationale de la qualité de leur gestion et de leur gouvernance.

« Nous avons fait le choix de solliciter des candidatures représentatives à la fois de la diversité de nos espaces naturels et de la richesse des outils de protection français. Une attention particulière a été portée à l’équilibre entre les écosystèmes terrestres et marins, de plaine et de montagne, en métropole comme en outre-mer, » précisent Thierry Lefebvre du comité français de l’UICN et Jean-Philippe Siblet du MNHN, président du groupe de référence français de la Liste verte. « De même, des territoires de grande superficie côtoient des espaces de taille plus réduite contribuant ainsi à la pertinence du réseau d’aires protégées national. Cette volonté d’ouverture et de pluralité constitue le fil conducteur de l’approche française de la Liste verte, » concluent-ils.

Les commentaires sur cet article sont clos

Ils aiment Terre Majeure

Contact

TERRE MAJEURE

Communication and press relations agency

11 rue Guynemer - 94300 Vincennes - France

Sophie FREDERIC - Founder of Terre Majeure

Mail : s.frederic@terremajeure.com

Tel. : +33(0)620 341 216

Copyright 2017 Terre Majeure – Agence de communication responsable et relations presse · RSS Feed